Après avoir promené nos roues en France au mois de Juin, nous repartons en direction de la Finlande si elle veut bien ouvrir ses frontières aux touristes Français.
Pourquoi la Finlande ? parce que nous avons lu que l’on pouvait y observer des ours dans l’est du pays, aussi pour son climat tempéré et sa culture Sami.
pour nous suivre, notre balise :

http://share.findmespot.com/shared/faces/viewspots.jsp?glId=0ndMq7R3Ia3rDzXhFPruWNxZ7MxCKRbNm

 

le lien pour nous suivre aussi sur Polarstep qui trace notre route et où nous pouvons y publier nos propres photos. Vous pouvez aussi y faire des commentaires et même vous y abonner.

hthttps://www.polarsteps.com/MarieclaudeChalard2?fbclid=IwAR1TRljolX2oeSJSwKfEtETtps://www.polarsteps.com/MarieclaudeChalard2?fbclid=IwAR1TRljolX2oeSJSwKfEtET

A bientôt !…..

 

Mardi 13 Juillet
Désolée d’avoir tardé pour cette publication, mais il a fallu trouver la solution pour télécharger les photos dans WordPress, suite à une mise à jour WP n’accepte plus le format des photos APPLE. Voilà c’est fait.
Nouveau départ vers le Nord, après  un feu vert médical.
Nous faisons 3 km et voyons de l’eau sur le plancher du camion, c’est un tuyau d’eau fissuré, nous tentons la réparation sur place, mais nous revenons à la maison, c’est plus simple !
Du coup nous arrivons avec 1 h de retard chez nos amis à Châlon /Saone….c’est dommage car ils doivent partir sur Paris.
Nous nous arrêtons à Saunière sur les bords du Haut Doubs pour notre premier bivouac.



Samedi 10 Juillet
Nous visitons le centre ville de Dôle, sous le soleil ! Agréable découverte de cette ville fleurie et animée !

Dôle

Du côté de Lure nous avons cherché :  » la cascade du bout du monde !  » mais accès impossible pour nous .
Nous nous arrêtons entre Lure et Melisey à l’étang du Grand St Maurice ( étang des Reveaux ) anciennes tourbières.



Dimanche 11 Juillet
Nous visitons Gérardmer, spécialité : du linge de maison en lin et coton. Nous avons cherché sans succès des jouets en bois dans les magasins ….

Gérardmer

Dans l’après midi , visite du château du Haut-Koenigsbourg, superbe site et incroyable restauration, il y a tout de même 100 ans ! A ne pas manquer…

Ce soir nous bivouaquons à Kintzeim , charmant village Alsacien.

 

Kimtzeim

Lundi 12 Juillet
Nous faisons route vers l’Allemagne, passons le Rhin sans contrôle mais je reçois un SMS sur mon portable nous rappelant  les consignes sanitaires et spécificités Allemandes.
Nous passons chez Reimo à Egelsbach ( près de Frankfort ) magasin d’accessoires camping .
Nous continuons notre route vers les pays Baltes.

A bientôt pour d’autres nouvelles !

 

Mardi 13 Juillet

Nous visitons Eisenach, ville de Luther et de J.S. Bach. Ville agréable et animée, avec de beaux immeubles et de belles architectures.
La nuit nous subissons  un violent orage accompagné de beaucoup de pluie !..

.

 

 

 

Mercredi 14 Juillet

A Eisenach, nous visitons un musée très sympathique de la marque  » EMW « , producteur des Wartburg avant 1990 et qui fait partie maintenant du groupe BMW et qui travaille pour Opel.

 

 

 

L’après midi nous sommes à Weimar 60 000 habitants environ connue pour la république de Weimar jusqu’en 1933.Capitale intellectuelle de l’époque avec Goethe et Schiller et bien d’autres. C’est une ancienne ville de RDA et cela se voit encore. Le centre ville commercial est difficile à trouver. Nous testons la vue panoramique depuis une soucoupe qui tourne en haut d’une tour, au milieu de la ville.

 

 

 

Goethe et Schiller

 

 

 

 

 

 

la ville vue de la tour

 

Jeudi 15 Juillet

Toujours à Weimar ce matin recherche d’une  laverie automatique, que nous avons agréablement testée, puis direction Magdebourg ( 400 000 habitants) . Visite du centre ville , avec des architectures extrêmement variées.

la cathédrale

Nous sortons de la ville pour bivouaquer à Burg au bord d’un lac.

Vendredi 16 Juillet

Aujourd’hui, direction la Pologne sans nous arrêter à Berlin. Nous entrons sans aucune formalité sanitaire !….Il fait 30° à l’ombre…..
Nous bivouaquons à Kamien Pomorski sur le port de plaisance pour 3,30 euros, stationnement pour 24 h

port de Kamiem Pomorski ( Pologne )

 

 

 » Prenez bien soin de vous , et à bientôt pour d’autres nouvelles « …

 

Samedi 17 Juillet

Petit tour à pieds dans la ville et achat d’un nichoir tressé en osier.

 

 

Nous arrivons à Ustka ( 200 km plus loin )

ville balnéaire ! touristique , depuis notre dernière visite ( 2016 ) une passerelle pivotante sur le port a été installée, grande promenade dans la vieille ville.

 

 

Dimanche 18 juillet

Nous partons pour Gdansk ( déjà visitée en 2016 ) . La circulation est importante puis en escargot avant Gdynié à tel point que nous nous arrêtons à un Mac-Do en espérant mieux rouler plus tard. Nous trouvons à stationner à proximité du centre historique de Gdansk. C’est dimanche et il y a beaucoup de monde, personne ne porte de masque ! nous avons toujours plaisir à déambuler dans ses quartiers rétros. Beaucoup d’artisanat d’ambre et de bijoux en argent .  Nous reconnaissons les lieux visités il y a 5 ans, mais certains quartiers sont démolis et en cours de reconstruction.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En repartant de Gdansk la circulation est toujours au ralenti , plus loin il y a un accident sur l’autoroute dans l’autre sens. Immédiatement après la circulation revient à une vitesse normale pour nous. Impossible de s’arrêter pour bivouaquer à Ostroda : beaucoup trop de monde ! Nous trouvons juste après un camping bien plus accueillant au bord d’un lac.

 

A BIENTOT POUR D’AUTRES NOUVELLES ! …

 

LUNDI 19 JUILLET

Un camping comme on aime, à la Polonaise, sans chichis. Entrée : 30 Zlotys/ personne soit environ 6 Euros, véhicule ou pas. On se place où l’on veut, pas de musique, pas d’animation, pas de barbecue : nous sommes dans une forêt de pins. Nous supportons bien la chaleur, il y a de l’eau et un petit vent.

notre camping dans les pins.

Le soir bivouac à Orzysz près de la base nautique Pôle Biwakowe

. Par erreur nous roulons avec 15 % d’essence sur surveillance de la température moteur et sans forcer. Sur notre route nous rencontrons beaucoup de nids de cigognes.

 

Mardi 20 JUILLET

La nuit a été calme mais le soleil semble se lever de plus en plus tôt ! Sur notre route nous visitons Augustow.

 

Eglise d’Augustow

Zut ! nous avons à nouveau une fuite d’eau au même endroit qu’au premier jour ! réparation provisoire.
Nous entrons en Lituanie vers 16 h puis arrêt bivouac à Smalininkai super endroit pour bivouac près  d’un étang.

 

le plongeoir !

A noter en Lituanie beaucoup de cigognes et de nombreuses sculptures en bois.


Mercredi 21JUILLET
Nous faisons le tour du centre ancien de Klaipéda ( Ex Mémel )

 

 

port de Klaipeda

Nous constatons un décalage d’une heure en plus . Départ en bac pour l’isthme de Courlande , bande de sable entre Klaipeda et l’enclave Russe de Kaliningrad d’une longueur de presque 100 km . C’est une visite un peu chère car c’est un parc national. Le soir nous dormons à Juodkranté, petite station balnéaire sympa.

le port de Juodkranté

 

 

 

les maisons en bois

 

 

sculpture en sable humide

 

 

 

 

JEUDI 22 JUILLET

Nuit calme lever du soleil précoce . Nous partons pour Nida,

port de Nida

dernier village avant la frontière Russe mais la ville est pleine de travaux nous la quittons rapidement pour aller à Parnidis, une très haute dune de sable de 52 mètres de haut.

dune de Pardinis

 

au loin la Russie

 

cadran solaire sophistiqué donnant heures mois et saisons !

 

sculpture en hommage aux prisonniers français qui ont travaillé à la protection des dunes pendant la guerre.

Il y a aussi une statue de J. P. Sartre qui est venu ici avec Simone de Beauvoir en 1965. Et ce soir nous sommes en Létonie et dormons à Pavilosta.

 

 

 

A BIENTÔT ET PRENEZ BIEN SOIN DE VOUS ! …

 

Vendredi 23 Juillet
Après une longue route nous arrivons à Riga centre ville ancien.

 

 

 

 

 

Aubade …

Hommage aux inventeurs du sapin de Noel !

 

Nous continuons pour Sigulda , petite ville agréable et propre qui surplombe la vallée de la Gauja. 

Marché de Sigulda 

 

 

Samedi 24 Juillet
A Césis lessive avec l’eau du cimetière qui s’étire suivant le relief du terrain 

Nous continuons vers Voru en Estonie par une longue route parfois nickel, parfois  » Russe  » …

Elles sont partout !

Voru

Centre ville de Voru qui rend hommage aux naufragés de l’Estonia, ferry qui coula en 1994. Ensuite nous nous arrêtons à Tartu ville animée de 130 000 habitants dont 20 % d’étudiants, où nous bivouaquons au bord de l’eau au centre ville.

En 2024 , Tartu sera capitale Européenne de la culture en partage avec 24 autres villes d’Estonie .

 

 

 

Dimanche 25 Juillet
Cette fois ci nous trouvons une laverie pour la lessive à Tartu avant de partir pour Tallinn que nous avons déjà visitée en 2016. C’est la capitale de l’Estonie, son centre culturel , elle compte 430 000 habitants et c’est notre port d’embarquement pour le ferry vers la Finlande.

 

Rue de la vieille ville

Remparts

Remparts

Notez les traces d’ours et de chien …

 

Lundi 26 Juillet
Nous embarquons à midi sur le Finlandia pour une traversée de 2 h 30 vers Helsinki

 

 

En arrivant à Helsinki le bateau passe très près de beaucoup d’ilôts

au loin Helsinki

Après le débarquement : il y a un contrôle sanitaire pour tous : soit QR code soit tests , pour nous pas de tests : nous avons notre pass sanitaire nous sommes en règle. A noter que pour l’Allemagne , la Lituanie , la Lettonie , nous avons envoyé un questionnaire par internet réclamé par message sur nos portables, aucunes formalité pour la Pologne et l’Estonie.
Nous nous arrêtons en bord de mer devant le port de plaisance : lieu de promenade et de jeux pour les enfants. Ambiance très agréable , il faut juste faire attention en tant que piéton de ne pas se trouver sur les dangereuses pistes cyclables. En ville le stationnement est rare et cher.

Une partie du port de plaisance Helsinki

 

 

 

 

 

une crèche stylée

 

Et peu loin de là :  une maternité près du port .

Mardi 27 Juillet
Pour les courses au Lidl , ce n’est pas comme chez nous : c’est en ville et pas de parking ! Nous parcourons à pieds certains quartiers , mais ce n’est pas le vrai centre historique .

 

 

 

tout petit balcon !…

 

 

C’est comme des halles , mais avec  uniquement des restaurants et bistrots .

L’après midi nous partons pour Porvoo ( plus ancienne cité Finlandaise après Turku ), mais nous arrêtons dans un autre quartier d’Helsinki, plus ancien et animé que celui du matin. Le stationnement est compliqué donc nous prévoyons d’y repasser au retour, de préférence le matin. Pour l’après midi, ce sera la prochaine fois …
Mardi 27 après midi
Comme prévu arrêt à Porvoo connue pour ses maisons en bois en bord de rivière 

maisons en bord de rivière

 

et aussi ses quartiers anciens

Le soir arrêt près d’un lac  » Artjärvi ?  » beaucoup de familles viennent pour se baigner pour une heure et repartent. La nuit beaucoup de pluie et orage le matin.


Mercredi 28 Juillet

A 5 h 30, à 6 h, déjà 4 voitures de femmes seules qui arrivent en maillot de bain sous leur robe de chambre, c’est pour se baigner mais pas pour le soleil, il fait 19° et il va pleuvoir ! Ensuite nous nous dirigeons vers Lappeeranta en Carélie du Sud où nous nous arrêtons près de la forteresse et du lac Saima le plus grand du pays, impossible de visiter il pleut tout le temps !

 

Jeudi 29 Juillet

Un peu de soleil pour visiter la forteresse, et deux musées et les boutiques d’artisanat local. La forteresse a été construite par les Suédois et terminée par les Russes à la fin du XVIII siècle.

 

 

musée

 

 

son ancienne église Orthodoxe

 

 

 

fortifications

Vu aussi l’immense tas de sable de 3 000 tonnes , plusieurs artistes y ont travaillés pour réaliser leurs sculptures.

les remparts de Carcassonne

 

 


Le soir, l’orage gronde et nous bivouaquons au bord d’un lac à Puhos.

Bivouac à Puhos

 

 

 

 

Vendredi 30 Juillet

Premier arrêt à Joensuu qui se réveille lentement. Les commerces ouvrent à 10 h seulement; tout est mélangé ancien et moderne, artisanat et zone commerciale.

 

 

théatre

 

 

 

Arrêt à Ilomantsi, son château d’eau et restaurant terrasse ( excellent vin de myrtilles )

 

 

 

église Orthodoxe

A Hattuvaara on prend une piste roulante vers la frontière Russe ( 40 km aller et retour ).

 

La vraie frontière est sur l’île 

 

 

 

 

Repas du soir au restaurant de la  » maison des combattants  » symbolisant la rencontre entre l’est et l’ouest. La frontière de 1840 est à une dizaine de mètres.

nuit dans un calme absolu au pied de cet endroit qui fait aussi musée.

 

Samedi 31 Juillet
Direction Lieska par une piste bonne au début et à la fin.

bel endroit accessible à tous en bord de route ! …

 

Le parc de Patvinsuon est décevant, essentiellement des marais. A Lieska visite du beau musée Pielisen ( au bord du lac Pielinen ) objets et bâtiments sont de la région qui a été influencée culturellement par les Suédois et les Russes. On s’installe pour la nuit sur le port.

 

musée de Lieska

 

 

 

 

 

Pour traverser la rivière sans pont 

 

 

 

 

A BIENTOT ET PRENEZ BIEN SOIN DE VOUS !…

 

Dimanche 1 Aout

De Lieska à Lentilra même en roulant lentement nous n’avons vu ni renne ni ours ! à Kuhmo, tout est fermé sauf l’alimentation , mais c’est dimanche.

 

bivouac à Lieska

 

Sur la route nous trouvons des sortes de refuges très agréables ouverts à tout le monde . Ici au bord d’une rivière pour les pêcheurs.

refuge

 

Nous faisons un arrêt à Jyrkänkosky, lieu d’affrontement entre Finlandais et Russes en 1940 canons, chars, tranchées, etc.. 1850 morts Finlandais et 10 000 morts Soviétiques.
Nous sommes rentrés dans la région d’Oulu, Kainuu et Koillismaa, toujours sur la Via Karelia.

bivouac du dimanche , en forêt.


Lundi 2 Aout
Il pleut ce matin. A Suomusalmi , nouveau terrain de bataille de la seconde de  » la guerre d’hiver « 

 

Chaque pierre représente un soldat tué ( soit Finois , soit Soviétique ) et les 105 cloches symbolisent les 105 jours de la guerre d’hiver et servent à rappeler l’absurdité de la guerre.

 

Des pierres dressées et un mur vertical après la rivière pour ralentir le passage des chars Sovietiques.

Sur notre route nous rencontrons cinq fois des rennes , enfin ! …..

 

 

Et aussi plusieurs papillons toujours identiques noirs liseré jaune !