ça y est ! ……

Nous avons nos visas pour la Russie, et le Tadjikistan avec le permis GBAO qui nous permet de circuler sur la route du Pamir.                                                                     

 Ainsi le compte à rebours est lancé, et nous prévoyons un départ pour le 1er Avril ( ce n’est pas une blague …)                                                                                              Pourquoi ce pays ? Parce que nous connaissons le Kirghizistan et que son voisin, le Tadjikistan est paraît-il tout aussi beau et agréable.                                                                                                                                                                                     Notre itinéraire :                                                                                           Pas du tout figé, il peut changer à tout moment suivant notre humeur ! ou les difficultés rencontrées.                                                                                                       

 

Départ : de Thuret ( Puy de Dôme ) et direction l’Ukraine, en passant par l’Allemagne ( Stuttgart, Nuremberg ), la République Tchêque ( Prague ), la Pologne ( Cracovie ), l’Ukraine ( L’Viv, Kiev ), puis direction la Russie (O’rol ) par la E381. 

A partir de là, on vise le Kazakhstan, soit par Saratov et Oral, soit Samara et Oral, puis Aqtobé, Aral, Qizilorda, Shimkent, Bishkek et nous rentrerons au Kirghizistan.                                   Arrivée là environ le 20/30 Avril après 8000 km.                                                         Nous aurons l’impression d’être arrivés, mais notre destination est encore un peu plus loin ….         Notre itinéraire au Tadjikistan n’est pas établi par avance, nous souhaitons parcourir la vallée du Pamir, très proche de L’Afghanistan, région sensible, parfois interdite pour causes climatiques       ( inondations, éboulements ), incidents frontaliers, etc…                                                  Le retour :                                                                                                ( Sortie du Kirghizistan ) sans doute fin mai début Juin, pour une nouvelle destination le Caucase. Notre route passera à Bayqongyr, Actöbe, et Atiraw , bien connue pour son mauvais état ( ce n’est même pas une piste ) .                                                                                      Puis Astrakan, Sotchi, puis Géorgie et Arménie et enfin la Turquie….entrée par Batumie au  Nord- est  .  Nous sommes heureux de revenir dans ce pays si hospitalier et si beau !   Ensuite, ce sera suivant la météo ( il fait chaud en Turquie ! ) , et arrivée en Août ? à la maison .

 

 

EUROPE ET UKRAINE du 1 er Avril au 8 Avril

 

1er Avril

Ca y est, nous sommes prêts, le véhicule est pesé.Nous partons pour une première étape à Tournus . Tout va bien.

 

Mardi 2 Avril

Un petit galop, d’essai de 280 km , nous dormons dans la montée du Guebwiller

 

Mercredi 3 Avril

Vive les autoroutes Allemandes gratuites, malgré les travaux fréquents et de plus en plus de radars. Le gas oil est ici à 15 centimes d’euros de moins qu’en France …Nous stoppons pour la nuit à Landsberg am Lech ( Allemagne ) près d’un petit lac.

Jeudi 4 Avril

Nous partons vers l’est, avec une belle vue à droite, sur les Alpes Autrichiennes enneigées. Nous nous arrêtons à la frontière Slovaque, dans la ville de Bratislava.

 

 

université de philosophie

 

immeubles dans Bratislava

 

coucher de soleil sur le Danube

Vendredi 5 Avril

Traversée de Bratislava difficile, le GPS est perdu, à cause de travaux importants pour la future autoroute. Nous avons vu tout au long de notre route les Tatras enneigées. Le gas oil est à environ 1 euro 25.                                                                                                   

Compagnon de bivouac !……

 

 

frontière entrée Ukraine

 

Samedi 6 Avril

La partie est de la Slovaquie n’est pas encore aux standards européens.

L’entrée en Ukraine ne nécessite qu’à peu près 1 h 30 , avec une fouille du véhicule un peu poussée. Ensuite, le guidage par GPS Garmin nous fait naviguer sur de mauvaises routes de montagnes à nids de poules… Ici, le gas oil est à environ 0,85 euros ! 

 

écobuage en Ukraine très fréquent en ce moment

 

église Orthodoxe

 

campagne Ukrainienne

                                             

Dimanche 7 Avril

Nous avons passé une mauvaise nuit à cause du bruit de camions frigorifiques et de diverses alarmes…L’Ukraine ne semble pas en avance sur la Russie de 2017. Les routes sont parfois bonnes mais très souvent mauvaises. Nous nous arrêtons après JYGOMYR avant KIEV dans une très belle station service.

 

ah ! les cigognes !….

 

autre église

Lundi 8 Avril

Longue traversée de Kiev, avec beaucoup de circulation, beaucoup de pollution, de bruit… et de nids de poules ! Traversée de la place MAYDAN , arrêt courses à Auchan…                                  En route pour la frontière Russe. Il est trop tard pour passer la frontière, nous nous arrêtons donc dans un TIR ( 0,8 euros la nuit …) qui nous est familier. Nous rencontrons 2 jeunes Belges qui vont aussi au Tadjikistan, par la même route que nous, mais plus rapidement .

 

vue au parking TIR

 

village Ukrainien

 

agitation dans le nid !…..

 

village

Mardi 9 Avril

A HLUCHIV, deux policiers nous arrêtent au carrefour formé par les routes : l’une vers Moscou l’autre vers KURSK. nous avons pris la route vers Kursk qui est un raccourci mais en très très mauvais état, et arrivons à la frontière où il n’y a aucune file d’attente.                                La suite dans le prochain article …….. 

                                  A BIENTÔT ! 

 

 

Russie du 9 au 14 Avril

 

Mardi 9 Avril

Juste avant la frontière on nous arrête pour nous demander si nous sommes assuré pour la Russie. le passage de la frontière prendra environ 1 h 30 malgré des douaniers tâtillons. Arrêt à Kursk pour médocs ( rhume M. C. ) et carte SIM pour internet.

Les routes Russes sont ici meilleures quand Ukraine. Le soir arrêt sur un parking TIR : 100 roubles .

 

 

Mercredi 10 Avril

Notre parking de la nuit est immense et peut accueillir au moins 50 gros camions, entièrement clôturé avec WC en tôle ( et juste un trou dans le sol … ), des vieux vieux camions soviétiques, des carcasses de voitures, d’anciens bâtiments inutilisés et en ruines, coin de réparation de pneus, café, hôtel, la cabane du gardien….il y a aussi une zone de jeux pour enfants sur du gazon, des installations sportives de plein air pour les éventuels camionneurs musclés ! Le soir , nuit en centre ville à Borisoglebsk. Nous sommes passés sur la rivière DON à Voronezh.

 

le TIR

 

 

 

les jeux pour enfants

 

le super beau gardien de ces lieux mais en cage !…quel dommage .

  Jeudi 11 Avril

La nuit a été marquée par un rodéo voiture sur notre grand parking. Heureusement, deux jeunes Russes nous avaient indiqués de nous placer dans l’angle du parking. La petite ville est conforme au standard Russe des petites villes. A part les églises rien n’est beau, rien n’est terminé, c’est un monde différent.

 L’après midi nous avons cherché l’hôpital à Saratov ( sur la Volga,) d’abord dans un dédale de chemins dans un bidon ville. Echec. Nous trouverons finalement l’hôpital n°7, qui me fera la prise de sang mensuelle sur la base de l’ordonnance traduite en Russe et en Anglais. Paiement en liquide en roubles et pour bien finir la journée, nous nous trompons de route d’au moins 50 km !…Nous nous arrêtons sur un parking déjà connu pour le prix habituel de 100 roubles

 

Acheter ? … ou pas …..

Vendredi 12 Avril

Nous poursuivons dans l’erreur en continuant vers Samara : 335 km de mauvaises routes ! …Arrêt sur le contournement Sud de Samara.

 

 

sur la route de Samara

 

 

et toujours les Bouleaux !…..

 

 

Samedi 13 Avril

Ce matin une Lada  » a rendu l’âme  » sous nos yeux ! …Le propriétaire m’avais montré la jauge à huile et même 3 cm en dessous du minimum, il n’y en avait aucune trace ! re-démarage et énorme bruit: le moteur est HS ! 

Aujourd’hui route bonne à médiocre, nuages l’après midi et toujours des restes de congères. Le soir, arrêt à Perevolotskiy.

 

sur la route d’Orenbourg

 

 

Dimanche 14 Avril

Nous faisons un tour dans le centre ville d’ORENBOURG et dans le grand marché typique. Il a beaucoup plut la nuit et il fait un peu froid.

 

ville d’Orenbourg

 

 

 

Mikey stationné à la française !…..pour aller au grand marché …

 

 

 

les bonbons!

 

 

les gâteaux !

 

le bazar

 

les dames

 

les fleurs en plastiques!……

 

 La route vers la frontière Kazakhe est une route normale, malgré la promesse depuis 2014 d’une route Chinoise. Arrêt sur un parking TIR à 10 km de la frontière et 5080 km depuis notre départ.   Nous décidons de passer demain matin au Kazakhstan.

A plus …….

 

 

 

KAZAKHSTAN du 15 au 23 AVRIL.

 

Lundi 15 Avril

Il nous faut environ 2 h 3 0 pour entrer au Kazakhstan, les douaniers sont sympas, mais il y a une immense queue dans le sens Kazakhstan/Russie. Nous avons vu la nouvelle mosquée ( de 2008 ) d’Actobé. Nous sommes agréablement surpris par la modernité de la ville.

nouvelle mosquée

 

la mosquée vue de l’arrière

 

ancienne mosquée

 

modernité de la ville

Après l’achat d’une carte SIM , nous apprenons le décès de la maman de Patrick.

A noter: le gas oil coûte 0,45 euros le litre!….

Mardi 16 Avril

Le TIR était sympa, les toilettes propres et chaudes, nous avons bien dormi !…La route est longue et en état correct, malgré les nids de poules et « dos d’âne  » dans une steppe de sable à la végétation d’herbes jaunies par la neige, jusqu’à l’horizon rectiligne. Il y a peu d’habitation et seulement des troupeaux de vaches. Arrêt du soir au croisement de la M 32 et de l’A 26. Manque de chance, notre carte SIM internet ne fonctionne plus ici.

 

steppe

 

Mercredi 17 Avril

Nous faisons 200 km dans la steppe avec chameaux et dromadaires mais aucune station service.

en ville à Aralsk ou ( Aral )

 

il faut bien aller de l’autre côté! sans franchir la ligne blanche !……

Nous recherchons sans succès une nouvelle carte SIM à Jangakazali ainsi qu’à Aral. C’est le jour de mon anniversaire, restaurant midi et soir….Arrêt du soir à ARZANCITY ( WIFI ! )

 

festin brochettes de poulet et beignet

 

pas l’habitude de manger avec les doigts !….

 

cuisson des brochettes

 

Nota : à l’intérieur des villes comme Jangakazali l’état des rues est épouvantable et la police est présente et active.

 

coucher de soleil sur la route de la soie

Jeudi 18 Avril

Il y a eu un vent fort toute la nuit et une température très fraîche. A 10 h du matin, la pluie arrive en plus, et nous ne partirons qu’à 14 h.Nous passons à Baïkonour . Nous passerons également à côté de Karl Marx, Lenino, Engels, Ushinshi International a. . Bivouac très calme vers Tang.

 

Vendredi 19 Avril

Beaucoup de canaux, en particulier la Sirdariya qui alimentait il y a longtemps la mer d’Aral.

 

ce qu’il reste de l’ancien port d’Aral du  » sel « 

L’autre fleuve était l’Amoudaria. Il n’y a que quelques parcelles cultivées et même en altitude d’environ 130 mètres, le sable a souvent une couleur de cristaux blancs : du sel. Comment cultiver dans de la saumure ? Les troupeaux de vaches, de moutons et chevaux se retrouvent au milieu du 4 voies …

Les voitures roulent souvent au gaz, à l’essence et parfois au gas oil qui coûte plus cher que l’essence. Les voitures sont souvent de grosses cylindrées, souvent Allemandes et Japonaises.

 

Kyzylorda ville moderne….

 

déco pour leurs éclairages nocturnes

Samedi 20 Avril

Direction Sauran ( Sawran ) , ville en ruine de la route de la soie,  » capitale des Mongols de la Horde Blanche au 14 ième siècle  » . C’est un très grand site en cours de restauration. Nous visitons le site religieux de Turkestan avec le mausolée d’un sage musulman KHODJA AHMAD YASAWI et la mosquée semi-souterraine, l’un des sites musulman des plus importants. Arrivés à SHIMKENT, sans trouver de TIR, nous dormons sur le parking de l’aéroport.

 

Sauran  entée de la  vieille ville

 

 

ET MAINTENANT : TURKESTAN

Mausolée de face

 

mausolée vue de derrière

Lieu saint   à   TURKESTAN

 Dimanche 21 Avril    

Après une nuit tranquille nous visitons le Tauelsizdik Sayabagy ( parc de l’Indépendance ) inauguré en 2011 pour le 20 ième anniversaire de la  » séparation  » d’avec la Russie. 

 

monument de l’indépendance Kazahk

Nous nous attardons aussi au bazar central ( Ortelyk ) , immense marché / bazar traditionnel; il ne fait pas beau. Après Shimkent nous rattrapons le brouillard et la pluie, en allant vers Taraz. L’altitude augmente jusqu’à 750 m ; les paysages sont de plus de plus en plus verts. Nous ne trouvons pas le guidage vers la réserve naturelle D’Aksou-Jabagly, donc arrêt à coté de bâtiments typiques des TIRS avec WIFI !

 

les crémières
la boulangère

 

le cordonnier

 

 

 

pas facile de choisir son jean !

Lundi 22 Avril

Le temps est toujours brumeux, nous patientons. Nous arrivons à l’entrée de la réserve naturelle de Jabagly mais il ne fait pas assez beau pour envisager quoi que ce soit !…

réserve naturelle

dans la brume et sous la pluie!

 

Ours ou chien nous nous sommes posés la question ? jusqu’à ce qu’il aboie !….

Nous visitons le site des mausolées D’Aïcha Bibi et de Babadja Khatoum : deux femmes aimées par le même homme. Arrêt pour la nuit à l’aéroport de Taraz. Rodéo voiture, plus intervention du service sécurité plus voiture musicale…. pendant la nuit .

 

Mardi 23 Avril

A Taraz nous découvrons un immense complexe commercial non terminé, nous y faisons nos courses en essayant de ne pas nous y perdre !.. Nous continuons jusqu’à la frontière par la E40 Taraz/ Bishkek . Il fait mauvais il pleut et nous ne pouvons pas voir les hautes montagnes enneigées côté Kirghiz par contre la nature est généreuse tant en couleur verte qu’en arbres. Arrivés à la frontière après 7200 km, ambiance pas très nette avec un jeune qui veut monter dans le camion sans notre accord. Les zones frontalières sont souvent des endroits de magouilles et trafics . Des parkings avec gardiennage existent pour les voitures la nuit.

 

entrée de la ville de Taraz

vue au grand marché de Taraz une tête de mouton pour 4 euros 60 ! …. ça ne donne pas trop envie d’en manger !

 

dans les villes au Kazakhstan beaucoup de décorations lumineuses à la nuit tombée

 

Nous rentrerons au KIRGHIZISTAN demain …..

 

 

 

                                 Kirghizstan du 24 Avril au 7 Mai

 

Mercredi 24 Avril

Malgré les formulaires à remplir en cyrillique et, grâce à la sympathie pour les touristes, le passage de la frontière est sans problème .

 

un touriste attend son tour !….

1er contrôle de police 300 mètres après la frontière ( par curiosité ? ).  Nous nous arrêtons à Kara-Balta pour visiter et faire des courses.

 

le bazar

 

Kara-Balta

Nous prenons la route pour Bishkek

sur la route de Bishkek notre premier Kirghize coiffé !

qui est en grands travaux. IL pleut. Nous nous arrêtons à Belevodskoye pour faire un peu de mécanique sous la pluie, sur la fixation de l’essieu arrière par rapport à une lame de suspension. Nous couchons sur un parking d’entreprise. Nous sommes surtout gênés par le bruit de la pluie toute la nuit.

Jeudi 25 Avril

Nous tournons dans Bishkek à la recherche sans succès d’un lavomatique ! Dans le bazar nous trouvons la clé de 19 mm nécessaire au resserrage de la suspension. Après Bishkek la route est meilleure, avec une altitude de 750 m à 950 m. Bivouac à Kemin. Il pleut toujours ! ….

Vendredi 26 Avril

Nous apprenons la naissance de notre petit fils , 4 Kg 165 , il s’appelle Simon et il est vraiment très beau.

Direction Kochkor et surprise le soleil apparaît en début d’après midi. Durant notre route vers Naryn nous passons un col à 3030 m , notre véhicule grimpe très facilement. Pas de neige sur la route mais à côté. Nous avons retrouvé aujourd’hui les paysages typiques du Kirghizstan : montagnes enneigées, roches colorées, rivières en torrents, animaux en troupeaux.

 

paysages typiques du Kirghizstan

 

 

 

nos compagnons du petit déjeuner

 

 

Nous passons à côté du magnifique lac Orto-Tokoy sur la rivière Chu. La route est excellente.

 

Samedi 27 Avril

Après le passage à Naryn

Ville de Naryn

direction la frontière Chinoise par la ZM07. La route est très bonne et les paysages merveilleux,

 

sur la route de la Chine

 

monument marquant l’entrée sur la route de la Chine

 

 

 

rencontre , maman et bébé

en particulier la chaîne de montagne : At-Bashi-Kirkasi, qui culmine à 4786 m. A environ 50 km de l’arrivée nous trouvons route barrée et le garde nous dit qu’il faut un permis spécial, que l’on ne peut acheter que le vendredi, et nous sommes samedi …!

 

barrière nous interdisant le passage ! car pas le permis pour circuler en zone frontalière avec la Chine.

…Nous faisons demi tour et prenons une piste pour aller voir Tach-Rabat, caravansérail ( ? ) ou monastère chrétien … c’est surtout les paysages qui sont admirables. Nous circulons toujours entre 2500 m et 3000 m.

piste pour aller à Tach- Rabat

 

 

 

MICKEY PATIENTE ….

et surprise un  » chien de prairie ! « 

Le soir retour à Naryn où nous profitons des facilités d’un hôtel.

Dimanche 28 Avril

Bonne nuit calme. La vie de la ville est au ralentie jusque vers midi. Ensuite, malgré que nos soyons dimanche, presque tous les commerces fonctionnent. Bricolage sur le chauffage au gas-oil          qui re-fonctionne, et réglage de la porte latérale de Mickey qui a souffert sur la « tôle ondulée  » .Nous partons vers le lac Song- Köl .

 

Lundi 29 Avril

Nuit perturbée à cause du groupe électrogène ( ? ) de la yourte voisine.

nos voisins

 

lumière du matin

 

Nous partons pour le lac Song-Köl , un lac d’altitude ( 3200 m ). Peu avant le sommet plusieurs éboulis sur la piste, et une grosse pierre percute la protection avant puis celle de la boîte transfert.

 

nous dégonflons les roues pour avoir une meilleure adhérence

 

montée au Song Kööl

Un peu plus loin un cavalier nous dit que la piste est fermée. Dommage que la barrière d’accès soit ouverte dans la plaine…. Nous faisons demi tour et direction Kazarman à l’ouest. Les paysages sont époustouflants mais la piste éprouvante . Bivouac à Kazarman.

 

piste vers Kazarman

passage du col à 2800 m le Lundi

 

le même col le lendemain la nuit il a neigé !….

 

 

 

Mardi 30 Avril

Après 42 km de pistes très difficiles vers Jalal Abab nous nous retrouvons au fond d’une vallée où il pleut et il faut engager les 4 roues motrices pour passer dans la boue ! Personne ne passe sur cette piste, et il reste 120 km de montagnes. Par prudence nous faisons demi-tour car nous n’avons pas envie de nous retrouver bloqués et seuls.

 

fin de notre piste…..

Sur notre chemin de retour nous voyons que les camions Chinois ont esquinté la piste et nous passons en 4 roues motrices dans une côte à 12 %. Notre guide papier nous indique sans ambiguité que cette piste n’est ouverte que de fin juin à Octobre … nous sommes en avance de deux mois ! Bivouac à nouveau à Ak-Biya.

Mercredi 1 Mai

Nous allons vers Naryn qui a une université  » ASIE CENTRALE  » la ville est sur la rivière éponyme. Le tourisme est important pour la ville même si la population locale semble encore préférer le bazar aux supermarchés ! Arrêt au parking de l’Hôtel Ala Too où cette fois nous ne payons que le parking. Vidange huile moteur.

 

mosquée de Naryn

 

une rue de Naryn

 

 

sortie de la ville de Naryn

Jeudi 2 Mai

Démontage du carter de protection avant, de celui de la boîte transfert et changement du support inférieur de l’amortisseur arrière ( le même qui avait cassé en Mongolie en 2015 ). Heureusement nous avons ce qu’il faut pour réparer. Sur un quatre voies avec séparateur central en béton, nous nous faisons arrêter pour excès de vitesse: 88 km/h au lieu de 60 km/h. Je n’ai pas vu le panneau ! Amende d’environ 62 euros…. et d’autres radars nous attendent ! Bivouac à l’aéroport de Manas au Nord de Bishkek.

nous remontons vers Bishkek

 

nos premiers Yacks et les fameuses roulottes Kirghizes….

 

restos …..

Vendredi 3 Mai

Petite pluie fine nous évitons Krabalta et passons deux cols : le Töö-Ashun 3586 m avec son terrible tunnel très sombre , ses nids de poule et son alternance pour les poids lourds.

Le deuxième col est le Ala-Beashun à 3184 m.

tout au long de la route nous trouvons des voitures et des camions en panne et des fous furieux du volant !…Un excès de vitesse encore avec 38 km/h pour une limite à 20 km/h sur un passage clouté. Magnifiques paysages de montagnes et beaucoup de neige.

 

entre les deux cols petits vendeurs de lait de raviolis et de miel

 

 

vers le deuxième col

Rencontre avec deux campings car français de la Loire Atlantique et du Gard. Bivouac avant Toktogul.

 

rencontre française …..

Samedi 4 Mai

Nous longeons le lac de Toktogul aux magnifiques couleurs turquoises avec la neige en contre point.

Lac de Toktogul et ses différentes couleurs

 

 

Arrêt à Jalal Abad et zut aux GPS pas à jour qui nous font tourner en rond ….

Qu’est ce qu’on mange ? hé bien , ici au Kirgizistan on trouve de bons fruits et légumes, donc des tomates au goût de tomates avec d’énormes radis et de l’huile. Et puis il y a le pain rond ou encore le pain russe ( pour certaines variétés noires on dirait du pain d’épice ). Les pâtes chinoises en pot dans lesquelles il faut verser de l’eau bouillante sont bien pratiques. La viande se présente le plus souvent en forme de saucisson, c’est drôle avec un goût spécial. Mais il y a aussi des harengs fumés, délicieux avec des pommes de terre. Il y a aussi de très bonnes pommes et bananes. Yaourts et fromage blanc sont difficiles à reconnaître, alors en général c’est de la Cmétana   ( crême fraiche ? ) et des spécialités laitières un peu bizarre. Il y a aussi le Kvas, boisson Russe ou Turque qui ressemble un peu à du coca, nous adorons ! Bivouac à Jalal Abad .

désolé pas de photos de nos gros radis mais photo du transport de chevaux en camionnette !

 

crinière au vent !

Dimanche 5 Mai

Les routes sont en mauvais état et les conducteurs toujours aussi dangereux. Des prises de risques incompréhensibles pour des Européens. Quand à la pollution, c’est 10 fois ce que l’on connait de pire en France. Et que l’on ne dise pas que l’essence c’est mieux !…

Bivouac à Kizil-Krya

bazar de Toktogul

 

sans commentaire

 

 

Lundi 6 Mai

Nous avons eu de mauvaises informations sur le contournement de l’enclave Ouzbeque. Le passage nous est refusé à la frontière : nous faisons demi tour, trouvons la bonne route et nous nous arrêtons à Batken pour passer demain au Tadjikistan.

 

 

                              BYE ! BYE ! …..

 

 

 

                         Le Tadjikistan du 7 au 15 MAI……..

 

 Mardi 7 Mai

Le passage de la frontière vers Isfara se passe sans problème, le personnel est sympathique , tout se passe en 2 h. Les douaniers comprennent que nous ne pouvons pas faire de transport ni de marchandise ni de personnes avec notre camping car et nous ne paierons que 25 dollars au lieu de 100 pour d’autres voyageurs. Isfara est la première ville rencontrée,

au bazar d’Isfara

 

multiples magasins

nous y avons trouvé notre carte SIM pour internet et tout fonctionne du premier coup ! …Plusieurs contacts sympathiques. Nous nous arrêtons avant KHUJAND et là aussi : nous voilà invités à manger suivit d’une partie de pétanque et photos ! …

nos hôtes

nos hôtes ont apprécié nos porte-clefs Tour Eiffel ….et nous ont proposé un combat de coqs. Nous avons refusé.

Mercredi 8 Mai

Nous nous arrêtons à KHOJAND pour la visite des jardins de la citadelle et du musée avec guides très sympathiques en Anglais.

la citadelle
entrée du parc

    décors fleuri

 

bâtiments en bois sculpté

 

Nous poursuivons notre route vers le sud par des routes et paysages spectaculaires, dont le tunnel SHARISTON à 3380 m , impressionnant. nous bivouaquons au village d’AINI où la aussi rencontres agréables avec enfants et adultes du village.

Jeudi 9 Mai

 

Routes entre des montagnes serrées et spectaculaires et des tunnels dont un d’environ 8 km très peu éclairé sur la moitié de la longueur seulement. Nous sommes doublés dans le tunnel par des voitures sans éclairage ! …….A Douchambé ( la capitale ),

 

la plus grande maison du thé au monde !….à Douchanbé

 

vitrine de bonbons !

 

recherche sans succès de l’Ambassade de France malgré l’aide de plusieurs Tadjiks. L’ambassade de France à Douchanbé répondra très rapidement à notre mail sur l’état des routes . Coucher sur l’île face à l’hôtel HYATT.

Vendredi 10 Mai

Nous nous faisons déloger gentiment à 5 h 15 de notre parking par un gendarme. Il y a à proximité, une foule de personne en uniforme militaires, police, pompiers et énormément d’hommes et femmes en costume noir cravate ! Nous supposons l’arrivée du Président. Nous le connaissons bien, il est en photo partout dans le pays en grande dimension. La route a été nettoyée à grandes eaux. Direction l’hôpital ( à pieds, car la route n’est pas encore construite ! ) . Tout le monde est très gentil et c’est un docteur qui amènera Patrick à travers le parc jusqu’au laboratoire pour la prise de sang de routine.

Direction le sud par KULOB, après la piste devient mauvaise. Contrôle fixe police ou douane avant SHUROODOD et bivouac.

 

coucher de soleil

 

Samedi 11 mai

Nous avons une très belle route jusqu’à Yoged environ. Nous allons longer la rivière Panj , qui fait la frontière avec l’Afghanistan. La route devient une piste éprouvante. Nous allons jusqu’à Kurgovad et décidons de nous y arrêter car la pluie arrive, le vent se lève et le soleil se cache derrière les nuages. Dès que nous sommes arrêtés la discussion s’engage avec les locaux, certains ne font pas Ramadan.

village afghan

nous évitons camping sauvage …..

 

nous au milieu …..

école Afghane

 

village

l’Afghanistan

Dimanche 12 mai

 

Nous continuons sur une piste dure jusqu’à Khorog à 25 km/h de moyenne. Côté Tadjik comme côté Afghan, les villages ont beaucoup d’arbres constituant un écran visuel et une protection contre le soleil. Nous voyons beaucoup de système d’irrigation y compris pour des rizières. Sur la piste côté montagne les flancs sont souvent à la verticale voire en surplomb et côté rivière il y a des à pics très profonds. Nous n’osons pas klaxonner de peur de provoquer des éboulements de pierres. Les quelques véhicules qui passent sont soit, de gros camions Chinois , soit des Land Cruiser pour touristes. Khorog  ( 30.000 h. ) est à 2100 m d’altitude avec de nombreux hébergements et un aéroport pour les liaisons avec la capitale.

vers Khorog

Khorog
à khorog
femmes Tadjik musiciennes
départ pour le Pamir

Lundi 13 mai

Nous visitons le centre d’artisanat où nous y faisons des achats, la gentillesse est toujours là , et la population nous propose spontanément de l’aide. L’hospitalité nous rappelle la Turquie. Nous décidons de nous arrêter à Pish ( environ 3100 m ) de façon à faire un pallier dans la montée et bien sûr un habitant nous propose de nous garer à côté de sa maison pour la nuit.

Le Pamir

pont fait de branchages

Les paysans labourent à l’aide de vaches ou d’ânes habituellement mais pour la première fois, nous avons vu un homme tirer une charrue….Nous sommes dans la région autonome du Gorno Badakhshan que l’on appelle le Pamir  ( dit : le toit du monde ). Beaucoup de personnes, hommes et femmes se protègent le visage, sans doute à cause de la poussière, et du soleil, avec des cagoules. L’image est un peu inquiétante.

Mardi 14 Mai

L’altitude nous donne mal à la tête toute la nuit et nous repartons de bonne heure dans l’idée de trouver une altitude inférieure. Petit arrêt à Jelondy mais rien à y faire , rien à voir. La route est globalement goudronnée mais avec de grosses surprises vagues …..trous ……etc….. Les paysages sont éblouissants

 

même s’il manque un peu de soleil. Jusqu’à Murghab, la route est à peu près déserte mais toujours à environ 4000 m d’altitude. Plusieurs cols dont le Koitezek pass à 4280 m . Arrêt à Murghab 6500 h à la guest house Aruf à 3650 m.

Mercredi 15 mai

Mauvaise nuit due à l’altitude , notre objectif est de passer la frontière et de baisser d’altitude à Sary Tash . Nous passons le col Akbaital pass à 4660 m. Globalement les routes du Pamir sont  goudronnées mais avec des vagues….des nids de poules…..et de la tôle ondulée…. 200 km dans la journée est raisonnable. Nous trouvons toujours de magnifiques paysages : montagnes enneigées , roches de toutes couleurs et lacs bleutés.

 

 

Murgab

 

 

 

au loin poste frontière

c’était la route du Pamir

 A la frontière nous sommes en règle, le personnel est très sympa. Le poste frontière n’est pas ouvert toute l’année et un 15 Mai comme aujourd’hui c’est un immense bourbier, de plus en pente !…….Passé la frontière, la piste en lacets en terre est envahie par l’eau de fonte des neiges qui la creuse . Heureusement qu’il n’y a personne à croiser. Bivouac à Sary Tash qui propose 9 guest house : Le pic Lénine n’est pas loin.

 

 

                                      A BIENTÔT ………..

 

                    2ème passage au Kirghistan puis Tadjikhistan

Jeudi 16 Mai

Malgré l’accueil gratuit de la guest house , nous donnons 50 somonis à notre hôte qui parle Anglais et parce qu’il y a des WC modernes et propres. Ce n’est pas courant. Trajet sans problème jusqu’à Osh, un peu difficile à y circuler.

sur la route vers Osh

 

 

 

Transhumance à pieds !…..

En camion les veinards !……

Et même une petite faim sur la route !……

 

Bivouac à l’aéroport aux conditions habituelles. Nous décidons pour demain de prendre la direction du Tadjikistan pour rentrer ensuite en Ouzbékhistan au plus près de Samarcande.

Vendredi 17 Mai

Nous allons de l’aéroport d’Osh à Batken avec un un bruit de roulement de roue qu’il faudra voir demain.

Samedi 18 Mai

Essais de resserrage des écrous de roue. Recherche et intervention d’un mécano mais sans succès : le bruit est toujours là, le mécano n’a pas les pièces nécessaires pour notre véhicule. Nous décidons d’aller demain vers le garage MB le plus proche , c’est à dire Tashkent en Ouzbékhistan.

Dimanche 19 Mai

Liaison à petite vitesse vers la frontière Ouzbekhe après avoir repayé 25 dollars pour rentrer à nouveau aU Tadjikhistan. Le passage de la frontière est compliqué mais les douaniers sont sympas.

 

          ON VOUS RACONTERA BIENÔT LA SUITE ! ………

                                 

21 thoughts on “2019  » Tadjikistan et Pamir « 

  1. Quel voyage magnifique ! Vos photos sont un régal, vous devez en avoir plein les yeux !
    Vous nous faites voyager…! Vous êtes des aventuriers chevronnés.
    On vous embrasse tous les 2. Bonnes routes ou bonnes pistes !

    1. Merci beaucoup à tous les deux vous aussi vous êtes de vrais baroudeurs en 2011 la Russie n’était pas simple à faire et vous étiez là. Ce que nous faisons vous aussi vous pouvez le réaliser. Nous avons quelques soucis avec le véhicule ce soir nous dormons dans un garage et le mécano demain matin va voir ce qu’il peut faire . Bises à vous deux.

  2. Vous nous faites flipper, mais que c’est beau!!!!! bravo le photographe; Bisous à tous les deux

  3. Bonjour à vous. Découverte par hasard de votre blog et quelle merveille ! Nous sommes voisins puisque je suis de Moulins et j envisage ce genre de voyage aussi je voulais vous remercier pour les photos et commentaires. Ça fait envie. Je vous souhaite une bonne route et plein de bonnes choses
    Sylvain Gibourdel

    1. Merci Sylvain , nous sommes heureux de vous donner envie .Si vous voulez des renseignements , n’hésitez pas à nous contacter . Cordialement .

  4. Et bien quelle aventure !!! Je souhaite que vous ne souffriez pas de l’altitude !!!Paysages magnifiques et très belles photos Bisous

    1. Merci les paysages sont magnifiques mais les pistes très très mauvaises!….bises à vous deux

    1. Bienvenue Simon sur le site !…déjà connecté ? Pour la photo on va essayer !….

  5. Au revoir Cerises63 . Bonne route, bon voyage et bon vent … Revenez nous en forme .
    Heu vs avez oublié Lacrost sur votre itinéraire … MDR
    Bizzzzzzzz
    Odile

  6. Holala… Minnie doit avoir des fourmis dans les pneus… 🙂
    Bonne préparation et bisous. Michel

    1. Merci Michel bonne préparation à vous aussi pour votre prochain voyage.bises marie claude et Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *